Actualité

Suisse: Les Étudiants Internationaux Pourraient Bientôt Payer des Frais de Scolarité Plus Élevés

Si le Conseil des États accepte la proposition, les étudiants internationaux devront payer trois fois plus que les étudiants locaux.

Les étudiants internationaux inscrits à l’École Polytechnique Fédérale de Zurich (ETH Zurich) et à l’École Polytechnique Fédérale de Lausanne (EPFL) pourraient bientôt faire face à une augmentation significative de leurs frais de scolarité.

Le mercredi 29 mai, le Conseil national a accepté la proposition d’augmentation des frais, laquelle a été envoyée au Conseil des États pour approbation. Si cette proposition est adoptée, les étudiants internationaux devront payer trois fois plus que les étudiants locaux.

Actuellement, les étudiants internationaux en Suisse paient les mêmes frais de scolarité que les étudiants suisses. Les frais de scolarité pour les étudiants internationaux des pays de l’UE et hors UE en Suisse commencent à partir de 400 € par an.

La proposition de tripler les frais de scolarité a été faite par la Commission de la science, de l’éducation et de la culture (WBK-N), qui, selon les médias locaux, a souligné l’éducation abordable offerte en Suisse, affirmant que le pays se classe parmi ceux avec les frais de scolarité les plus bas au monde.

Une autre proposition visant à faire payer aux étudiants internationaux entre trois et cinq fois plus que les étudiants suisses n’a pas été retenue, rapporte swissinfo.ch.

L’ETH Zurich est l’une des institutions d’enseignement supérieur les plus populaires en Suisse, avec une augmentation du nombre d’étudiants de 11 000 dans les années 2000 à plus de 21 000 aujourd’hui. Environ 35 % des étudiants inscrits dans cette université sont internationaux.

De même, l’EPFL compte près de 18 000 étudiants, dont plus de 7 000 sont internationaux, représentant plus de 130 nationalités. Le nombre d’étudiants à l’EPFL inscrits dans les programmes de licence et de master est passé de 5 283 en 2010 à 10 894 en 2023.

Plus tôt cette année, des rapports médiatiques ont indiqué que l’institut prévoit de réduire le nombre de places d’étude pour les étudiants internationaux, limitant le nombre d’étudiants en première année de licence à 3 000 à partir de 2025. L’université a déclaré que cette nouvelle mesure, en place pour quatre ans, pourrait être renouvelée si nécessaire.

« Grâce à son excellence en enseignement et en recherche, l’EPFL est devenue une université de choix, notamment pour les diplômés du secondaire d’autres pays. Cependant, la croissance de notre population étudiante met à rude épreuve la qualité de l’éducation que nous pouvons offrir », a déclaré l’école dans un communiqué de presse en janvier.

« Nous estimons que la mesure réduirait les admissions en licence d’environ 20 %. Nous réévaluerons la mesure à la lumière des changements dans notre population étudiante à la fin de chaque période de quatre ans », a-t-elle ajouté.

Les données officielles montrent que la Suisse accueille plus de 78 000 étudiants internationaux, principalement en provenance d’Italie, d’Australie, d’Espagne, du Portugal et de Turquie.

guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Bouton retour en haut de la page
Fermer

Adblock détecté !

Chers lecteurs et lectrices,Nous constatons que vous utilisez peut-être un bloqueur de publicités. Nous comprenons et respectons votre choix de naviguer sur le web confortablement et sans interruptions. Toutefois, notre équipe s'efforce de vous fournir quotidiennement des informations fiables et de haute qualité, ce qui est rendu possible grâce à la publicité.