ActualitéBlogFrance

Chiffres Clés 2024 De La Mobilité Étudiante En France

Campus France a publié hier soir son rapport concernant la mobilité estudiantine depuis et vers la France. Le pays demeure une destination de choix pour les étudiants du monde entier, qui dépassent désormais les 412 000 sur le territoire, en progression de 3 % sur un an et de 17 % sur cinq ans. À travers une analyse détaillée, nous décryptons les chiffres qui reflètent non seulement les préférences et décisions des étudiants, mais aussi le contexte plus large des relations internationales, des politiques d’éducation et des changements sociopolitiques.

Mobilité Sortante des Étudiants Français

En 2021, la Belgique est restée la principale destination pour les étudiants français, avec 19 063 individus, représentant une croissance de 5 % par rapport à l’année précédente. Cette augmentation régulière renforce l’affinité linguistique et culturelle de la Belgique avec la France. Pendant ce temps, le Royaume-Uni a maintenu son attrait avec 14 042 étudiants français malgré les incertitudes potentielles post-Brexit, marquant une augmentation de 16 % depuis 2016. Cela suggère que l’excellence académique et les liens éducatifs de longue date résistent souvent aux changements géopolitiques.

À l’inverse, le Canada a connu une baisse notable, perdant 28 % de son corps étudiant français en un an, ce qui pourrait indiquer une interaction complexe entre les politiques d’immigration et les effets persistants de la pandémie de COVID-19. En contraste, l’augmentation vertigineuse de 454 % du nombre d’étudiants français au Portugal sur cinq ans met en lumière l’attrait croissant de paysages éducatifs européens diversifiés et peut-être plus accessibles économiquement.

Principaux pays de destination des étudiants français en 2021 (Source : ISU, octobre 2023)
Pays de destinationEffectifs 2021Évolution 2020-2021Évolution 2016-2021Rang 2021Rang 2016
Belgique19 063+5%+13%11
Royaume-Uni14 042+1%+16%23
Canada13 155-28%-16%32
Suisse12 267+8%+27%44
Espagne10 336+6%+92%57
Allemagne9 074-2%+30%65
États-Unis4 963-19%+8%76
Roumanie2 967+8%+37%88
Pays-Bas2 6090%+53%99
Portugal2 563+28%+454%1019

Mobilité Entrante vers la France

La mobilité entrante vers la France dépeint un tableau d’une communauté étudiante internationale diversifiée et dynamique. Les chiffres pour la période 2022-2023 soulignent le Maroc, l’Algérie et la Chine comme principaux pays d’origine, malgré une légère diminution des étudiants marocains et chinois, de 3 % et 7 % respectivement par rapport à l’année précédente. Ces changements pourraient pointer vers des modifications dans les politiques de visa, l’émergence d’opportunités dans les pays d’origine ou tiers, ou un ensemble d’autres facteurs influençant les décisions des étudiants.

L’augmentation remarquable de 50 % de la mobilité étudiante de l’Italie vers la France au cours des cinq dernières années est emblématique des échanges éducatifs inter-européens croissants, possiblement favorisés par des programmes culturels partagés et un recrutement ciblé.

Il est clair que les étudiants français privilégient les pays voisins ou francophones dans leurs mobilités.

Top 10 des pays d’origine des étudiants de nationalité étrangère en France (2022-2023)
Pays d’origine2022-2023Part du total (%)Évolution 2021-2022Évolution 2017-2022
Maroc45 16211%-3%+13%
Algérie32 1478%+4%+5%
Chine25 6056%-7%-15%
Italie20 0285%+4%+50%
Sénégal15 2514%0%+39%
Tunisie14 2914%+5%+11%
Espagne11 5943%+3%+48%
Liban11 5273%+6%+103%
Côte d’Ivoire10 6913%0%+32%
Cameroun9 7672%+8%+42%

Aperçu Géographique : Tendances Plus Larges

Les perspectives géographiques plus larges révèlent une croissance significative du nombre d’étudiants en provenance de l’Afrique subsaharienne (34 %) et de l’Afrique du Nord (23 %), démontrant des liens éducatifs renforcés de la France avec ces régions. Cela pourrait être le reflet de la diplomatie ciblée de la France et des efforts stratégiques de sensibilisation éducative, en plus des liens historiques et linguistiques qui unissent ces régions à la France.

À l’inverse, la légère diminution de 3 % des étudiants de la région Asie-Océanie signale un besoin pour la France de réévaluer sa stratégie d’engagement avec ces pays, particulièrement face à l’offre éducative concurrentielle d’autres nations, notamment la Chine.

L’augmentation de 18 % des étudiants de l’UE (hors France) témoigne d’une mobilité intra-européenne robuste, affirmant la résilience et l’attractivité de l’Espace européen de l’enseignement supérieur, malgré les réalignements politiques plus larges.

Évolution du nombre d’étudiants mobiles par zone d’origine en France
Zone d’origineEffectifs en 2022-2023PartÉvolution 2017-2022
Afrique subsaharienne95 28524%+34%
Afrique du Nord91 86523%+10%
UE2773 31018%+24%
Asie-Océanie51 99213%-3%
Europe hors UE29 6057%+12%
Moyen-Orient22 4466%+50%
Amérique du Sud15 3224%+9%
Amérique centrale et Caraïbes9 8752%+40%
Amérique du Nord8 9632%+8%
Inconnue4 2201%+8%
Total général402 883100%+7%
Source: MESRI/ESR, 2022

 

guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Bouton retour en haut de la page
Fermer

Adblock détecté !

Chers lecteurs et lectrices,Nous constatons que vous utilisez peut-être un bloqueur de publicités. Nous comprenons et respectons votre choix de naviguer sur le web confortablement et sans interruptions. Toutefois, notre équipe s'efforce de vous fournir quotidiennement des informations fiables et de haute qualité, ce qui est rendu possible grâce à la publicité.