Blog

8 façon pour rendre vos journées à l’université inoubliables

Alors cette année vous allez à l’Université ? La transition entre le lycée et votre nouveau lieu d’études semble décourageante. J’ai été à votre place. Après avoir transporté tout ce que je possédais à travers la moitié du pays, je suis arrivé à l’université en parfait débutant. Je n’avais fait aucune recherche et je me sentais comme « Où est Wally ? » au milieu d’un parc safari très sauvage. J’étais la définition même d’un nouveau venu. C’était bruyant, c’était occupant, et c’était un peu écrasant.

Pour vous aider, voici 8 choses, selon des étudiants de dernière année, que vous devez savoir sur la vie universitaire. J’espère que cela vous aidera à vous familiariser avec ce qui pourrait être l’un des changements les plus importants de votre vie jusqu’à présent.

Soyez ouvert à un environnement peu familier

Si vous allez à l’université dans une ville lointaine, attendez-vous à ressentir de l’excitation à l’idée de rencontrer de nouvelles personnes et de forger de nouvelles amitiés, mais également à ressentir un certaine nostalgie. La réponse à cette nostalgie est de se promener et découvrir votre nouveau lieu de résidence.

Instaurer des habitudes positives tout au long de la vie

Cultivez les amitiés. La chose la plus précieuse que vous allez garder de vos années de licence est votre réseau social d’amis, qui comprend à la fois d’anciens camarades de classe et des professeurs.

Écrivez tous les jours. Il est facile de remettre à la dernière minute une rédaction de 3 000 mots.  Faites de l’exercice tous les jours. C’est bon pour la santé mentale, et pendant votre première année, vous serez stressé. Pendant la période critique des examens, vous n’aurez peut-être pas l’impression d’avoir le temps, mais c’est là que c’est le plus important. C’est du temps bien utilisé.

Développer un équilibre entre vie professionnelle et vie privée

N’oubliez pas que la santé et la forme physique et mentale vont de pair. Soyez prudent à votre alimentation et veillez à dormir assez, surtout avant les examens. Votre première année à l’université devrait être l’occasion d’explorer de nouvelles idées, de renforcer vos passe-temps existants ou d’en découvrir de nouveaux, de vous faire des amis durables, de vous inscrire et de participer activement à des clubs et des associations. Ces activités non académiques aiguiseront votre capacité à utiliser votre temps de manière compétente, vous rendront plus efficace dans l’apprentissage de votre matériel académique, et rendront votre expérience universitaire plus satisfaisante et enrichissante.

Dans un contexte plus large et lorsque c’est possible, faites du bénévolat en dehors de l’université, par exemple dans un refuge pour sans-abri ou en aidant les résidents de maisons de retraite à apprendre à utiliser les nouvelles technologies ou à développer leurs compétences informatiques. Sachez que l’université est très différente de l’école secondaire, tant par la rapidité que par la profondeur de la nouvelle matière que vous devrez maîtriser. Enfin, n’oubliez pas que la vie est une question d’équilibre et de choix. Choisissez donc judicieusement votre matière principale, concentrez-vous et persévérez, et efforcez-vous d’équilibrer votre vie universitaire et non universitaire tout en construisant votre base professionnelle avec une croissance personnelle forte et un mode de vie sain.

Tirer parti des possibilités de recherche

L’autodiscipline que vous développerez au cours de vos années d’université vous rapportera dix fois plus à l’avenir. En assistant régulièrement aux cours et en restant à jour, vous apprendrez des façons nouvelles et créatives de résoudre des problèmes et entendrez parler de toutes sortes de choses originales qui ne figurent pas dans les manuels ou les notes en ligne. Vous rencontrerez aussi de nouvelles personnes partageant les mêmes intérêts que vous, et pourrez interagir avec vos professeurs et découvrir leurs recherches. De nombreux professeurs engagent des étudiants pour faire de la recherche pendant les mois d’été.

N’ayez pas peur de défendre ce que vous savez.

L’université est un monde différent. Si l’université est une source de connaissances, elle constitue également un forum dans lequel les étudiants peuvent apporter leurs propres connaissances et expériences. Cela peut être un sentiment autant inconfortable que libérateur. Tirez parti de vos expériences : elles sont une source de connaissances. Votre apprentissage vous incitera à vous dépasser et l’université devrait être poussée en retour.

Trouver des moyens de rester concentré en classe

En tant qu’étudiant de première année du programme, vous allez souvent avoir du mal à comprendre la matière que le professeur ensegne en classe. Soit vous êtes fatigué et vous vous endormirais, soit vous allez vous sentir perdu et incapable de poser une question pertinente.

La solution est simple : Essayez de dormir davantage, si vous êtes perdue, d’autres l’étaient probablement aussi, et qu’ils appréciaient vraiment qu’une personne ait le courage de parler. Une autre astuce très efficace consistait à prendre du temps avant le cours pour lire un peu plus loin dans le manuel.

Lire à l’avance était un investissement, mais il a été rentabilisé en faisant de l’expérience en classe une utilisation précieuse du temps. Vous allez être plus impliqué et vous allez trouver qu’il sera beaucoup plus facile de rester éveillé.

Ne laissez pas votre programme vous confiner

Explorez. Donnez libre cours à votre curiosité. Les universités sont aujourd’hui structurées par programme, mais ne laissez pas les exigences de votre programme vous confiner. Si vous voulez faire de l’astronomie et que votre diplôme d’anglais vous dit que vous ne pouvez pas prendre d’autres options, résistez et trouvez un moyen de faire les deux. Il est moins important d’obtenir un diplôme que de découvrir vos fascinations, qui vous suivront toute votre vie. Ajoutez une année supplémentaire et prenez ces options. Étirez-vous. Élargissez vos intérêts et suivez l’esprit de recherche qui vous servira de signal pour votre réussite. Accordez-vous le plaisir de la fascination et de l’engagement dans un domaine qui vous dira ce qui vous intéresse vraiment, même si cela ne débouche pas sur une profession toute faite. Travaillez toujours sur votre capacité à vous exprimer avec éloquence et passion. La plus grande compétence dont vous aurez besoin pour réussir est l’articulation, la clarté et la persuasion efficace.

Posez-vous des questions

Le fait de passer de la connaissance des réponses à la pose de questions permet de laisser libre cours à votre curiosité et vous aide à comprendre le nouveau et vaste système universitaire. En tant qu’étudiant, posez des questions comme celles-ci : Quelles sont les exigences et les options de mon programme ? Quels sont les services offerts sur le campus (y compris les services de santé mentale) ? Quelle est la meilleure façon d’aborder ce cours ou ce travail ? Quelles sont les options de mon programme ? Quels clubs ou sports pourrais-je essayer ? En pratiquant ces techniques de questionnement dès le début, vous serez mieux à même de demander de l’aide lorsque vous aurez des difficultés et, avec un peu de chance, vous vous mettrez suffisamment au défi pour lutter – c’est une bonne chose !

Poser des questions vous aide à comprendre le moment, à établir des liens et à développer des compétences. Vous construisez ainsi les bases d’un apprentissage permanent.

guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Bouton retour en haut de la page
Fermer

Adblock détecté !

Chers lecteurs et lectrices,Nous constatons que vous utilisez peut-être un bloqueur de publicités. Nous comprenons et respectons votre choix de naviguer sur le web confortablement et sans interruptions. Toutefois, notre équipe s'efforce de vous fournir quotidiennement des informations fiables et de haute qualité, ce qui est rendu possible grâce à la publicité.