Blog

Les Pays-Bas prévoient de réduire le nombre d’étudiants internationaux

Le ministre néerlandais de l’Éducation, de la Culture et des Sciences, Robbert Dijkgraaf, a déclaré qu’il prévoyait de présenter un nouveau plan d’afflux d’étudiants internationaux aux Pays-Bas en mars, afin que moins d’étudiants internationaux s’inscrivent dans les universités néerlandaises.

Selon les médias locaux, lors d’un débat parlementaire la semaine dernière, le ministre a déclaré qu’il souhaitait limiter le nombre d’étudiants s’inscrivant dans des programmes en anglais et, en même temps, encourager et n’appliquer aucune limite sur les inscriptions pour les programmes dispensés en néerlandais.

Dijkgraaf a déclaré que ce plan n’est pas temporaire, mais plutôt durable ; cependant, il a ajouté que la loi prend du temps à changer ; par conséquent, les nouvelles règles n’entreront pas en vigueur immédiatement

« En ce qui me concerne, nous sommes maintenant à notre maximum », a déclaré Dijkgraaf cité par NL Times, soulignant que le ministère de l’Éducation devrait discuter avec les établissements d’enseignement supérieur sur le sujet avant de procéder à des ajustements. Les mêmes rapports indiquent que les universités néerlandaises peuvent actuellement réduire le nombre d’étudiants dans un cours particulier si la demande est élevée.

En décembre 2021, Dijkgraaf a écrit aux universités pour les exhorter à cesser de recruter activement des étudiants internationaux en disant que l’afflux d’étudiants exerce une pression sur le personnel enseignant et entraîne des difficultés à trouver un logement.

« En outre, à long terme, cela pourrait menacer la continuité, l’accessibilité et la qualité du système d’enseignement supérieur néerlandais », a déclaré Dijkgraaf dans sa lettre aux universités.

La Chambre des représentants des Pays-Bas a fait une demande similaire en décembre en raison du manque de logements. À l’époque, le ministre Dijkgraaf avait déclaré qu’il présenterait un plan pour résoudre le problème en février 2023. Les membres du Parlement ont fait valoir que le problème devait être résolu plus rapidement et que de nouvelles règles devraient être introduites avant février.

Malgré les problèmes d’hébergement, les Pays-Bas sont restés une destination d’études populaire pour les étudiants étrangers et les universités néerlandaises ont continué d’être actives dans le recrutement d’étudiants internationaux.

Selon Statistics Netherlands, 115 000 étudiants internationaux se sont inscrits aux Pays-Bas durant l’année universitaire 2021/22, dont plus de 42 000 étudient dans le pays pour la première fois. Un rapport annuel de l’agence d’éducation internationale Nuffic a souligné que l’Allemagne était le principal pays source d’étudiants internationaux aux Pays-Bas, suivie de l’Italie, de la Roumanie et de la Chine, tandis que les étudiants polonais ont augmenté de 47 % par rapport à 2020/21.

D’autre part, le même rapport indique que le nombre d’étudiants internationaux du Royaume-Uni a diminué principalement en raison du retrait de ce dernier de l’Union européenne et de l’augmentation des frais d’études.

Pour le moment, les universités néerlandaises refusent la demande de Dijkgraaf disant que « le ministre va trop loin ». Une histoire à suivre…

guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Bouton retour en haut de la page
Fermer

Adblock détecté !

Chers lecteurs et lectrices,Nous constatons que vous utilisez peut-être un bloqueur de publicités. Nous comprenons et respectons votre choix de naviguer sur le web confortablement et sans interruptions. Toutefois, notre équipe s'efforce de vous fournir quotidiennement des informations fiables et de haute qualité, ce qui est rendu possible grâce à la publicité.